Fuck. The. Winter.

Si l’hiver rime avec neige, vacances au ski et fondu savoyarde, cette période de l’année est moins propice au surf. Quoi que…Pour les plus mordus, il y a plein de raisons d’aller à l’eau. Ce qui est sûr, c’est que pour surfer en France l’hiver, il faut réunir un certain nombre d’éléments.

Un mental d’acier

Pour réussir à se mettre à l’eau (ce mois de février en Bretagne elle faisait 8°), il faut une bonne dose de courage. On va pas se mentir, le plus dur ce n’est pas de rentrer dedans avec sa grosse combi, c’est plutôt de se motiver en amont chez soi. Tu regardes par la fenêtre dehors, il fait gris.  Tu sors tes poubelles pour prendre la température, il fait froid. Pas très motivant.

Du matos adapté

Une bonne combi, minimum 4/3, idéalement 5/3, de préférence en front zip pour limiter les entrées d’eau. Des chaussons de surf d’une épaisseur d’au moins 3mm et des gants en néoprène, perso j’utilise du 2mm car après une fois mouillé ça devient plus lourd et t’as l’impression de ramer avec une brique dans chaque main. Comme le chantait Mickael Youn dans les années 2000, tu peux aussi mettre une cagoule.  Notamment si les vagues sont grosses et que tu dois enchainer plusieurs canards pour passer la barre.

Un ventre plein

Et oui quand il fait froid le corps a besoin de plus d’énergie. Passer 1h dans l’eau l’été et 1h en hiver, ce n’est pas la même consommation de calories. Du coup avant ta session pense à bien manger (t’es pas obligé de faire raclette non plus).

Des affaires de rechange moches mais bien chaud

Une fois ta session terminée, tu seras bien content de mettre un gros jogging, certes pas très beau, mais bien chaud. Idem avec un sweet à capuche pour se réchauffer plus rapidement dans la voiture au retour. Prévoir une bouteille d’eau chaude pour se rincer est une bonne idée.

Du sang de viking

Evidement si tu t’appelles Henrikson, que t’es Norvégien, et que t’es habitué à surfer l’hiver dans ton pays, tu peux te permettre le simple maillot de bain de type moule-paquet pour surfer en France l’hiver.

Mais n’oublis pas que surfer en hiver c’est aussi plusieurs avantages. Il y a peu de monde à l’eau et donc au line-up. La dernière session que j’ai faite en Bretagne Nord cet hiver on était un…Les conditions sont souvent bonnes et de nombreux spots proposent de meilleures vagues que l’été. Tu peux aussi croiser des animaux sauvages : les pingouins faut pas exagérer, mais sur la côte Atlantique il y a le phoque You.

10922627_754101838009848_7692258912003232684_n

2 Comment

  1. […] Ce côté sauvage, des vagues sans trop de monde dans de l’eau émeraude et pas polluée. Même le froid me manque, enfin presque ! Mais je suis très content de découvrir une nouvelle contrée ici à Biarritz, […]

  2. Bastien says:

    Ouais, fuck the winter, moi je préfère me casser où il fait chaud pour surfer 😀

Les commentaires sont clos.