6 conseils pour choisir sa combinaison de surf

Choisir sa combinaison de surf n’est pas une étape facile. Il y a beaucoup de marques, de modèles, de facteurs à prendre en compte. Et puis toutes les marques semblent proposer « la meilleure combinaison » du marché. Pas simple de s’y retrouver.

Du coup, comme mon article « test de la combinaison Dawn Patrol de Rip Curl » a été lu par de nombreuses personnes, j’ai décidé d’en écrire un autre, mais plus généraliste.

Tout d’abord il faut savoir que c’est souvent une histoire de goût. On craque souvent pour un design, ou bien un ensemble de couleurs. Si le coup de foudre est inévitable, il faut en revanche prendre en compte un certain nombre de paramètres pour choisir une combinaison de qualité. Voici pour moi les plus importants. Pas d’ordre de priorité, chacun à des besoins différents et une pratique du surf différent. Voici mes 6 conseils pour bien choisir sa combinaison de surf.

Le « strech »

Traduire son élasticité. Une combinaison bien élastique te permettra une meilleure rame, un take-off moins rigide et une session plus longue. Pour cela rien de tel que de tester soi même dans un shop. N’hésite pas à enfiler la combi et à mimer les gestes pour comparer l’élasticité des modèles. Tu auras peut-être l’air con en magasin, mais tu seras sûr de ton choix une fois à l’eau.

La position du zip

Alors là il y a deux écoles. Ceux qui préfèrent le back zip et ceux qui militent pour le front zip. Perso je trouve qu’une fermeture au niveau du thorax (chest/front zip) est plus pratique à enfiler (même si cela nécessite quelques contorsions). Cela limite aussi les entrées d’eau, ce qui est une bonne chose si tu surfes aussi l’hiver. Si tu es plutôt corpulent ou baraqué, le chest zip est plus relou à enfiler et la fermeture dans le dos (back zip) sera sans doute une meilleure option. La encore tester soi-même est la meilleure solution pour avoir une fermeture adaptée à ses besoins.

L’étanchéité

Alors la on ne rigole plus. Car quand tu surfes dans une eau à 8° l’hiver, tu as plutôt intérêt à avoir une combi bien étanche. Pour cela, en plus du zip, il faut aussi prendre en compte la qualité des coutures. Les coutures dites « cousues/collées » sont souvent les plus onéreuses mais elles sont aussi les plus étanches.

Le sizing

Une combinaison doit être comme une seconde peau. Elle doit te coller au corps pour te tenir bien chaud et limiter la circulation de l’eau. Attention quand même à ne pas prendre trop serré sous peine de ne plus pouvoir respirer, mais si tu hésites entre une « légèrement trop grande » et une autre « légèrement trop petite », prends la petite. Pourquoi ? Déjà car une fois dans l’eau elle te semblera plus souple et qu’après quelques sessions elle va se détendre. De plus une combi trop large qui laisse passer l’eau est aussi utile qu’une décapotable en novembre dans le Finistère. Dans les deux cas tu vas cailler.

Equivalent d'une combinaison trop large
Équivalent d’une combinaison trop large

Du coup je te conseille de prendre une marque qui propose un large choix de sizing : S, M, MS, MT, L, LS, LT, XL et XXL. Ce large choix permet de prendre un modèle qui épouse parfaitement ton corps. Il faut prendre en compte ta taille bien sur, mais aussi ta corpulence ainsi que la taille de tes jambes/bras. Voici un tableau qui donne un ordre d’idée.

tailles combinaison surf

L’épaisseur

La c’est vraiment lié à ta pratique. Si tu es un surfeur occasionnel et que tu en fais que l’été, une simple 3/2 suffira. Cela signifie qu’elle sera épaisse de 3mm aux zones sensibles (le torse) et de 2mm sur le reste du corps (bras et jambes). En général et à titre d’indication, une 3/2 est utilisée dans une eau comprise entre 17 et 20 degrés. Entre 12 et 16 degrés il faudra choisir une 4/3 et en dessous de 12° une 5/3. Bien souvent c’est la 4/3 la plus vendue car elle permet de surfer les trois saisons : fin printemps, été et début automne.

L’impact écologique

Le néoprène nécessite de nombreuses transformations ce qui n’est clairement pas très écologique. Certaines marques, comme Patagonia, utilisent dans la fabrication de ses combinaisons des granules naturelles qui sont beaucoup plus respectueuses de l’environnement.

Le prix

Du coup le prix va dépendre des six points que je viens de lister plus haut. A chacun de faire le tri dans ces éléments en fonction de ses propres besoins, de son niveau de surf et de son budget.

Si jamais tu as d’autres suggestions, n’hésites pas à les mentionner dans les commentaires ou sur Facebook, Twitter et Instagram.

Photo couverture Zak Bush

1 Comment

  1. […] Pour faire le bon choix avant de claquer 300 balles retrouvez aussi mon article « 6 conseils pour choisir sa combinaison de surf« . […]

Les commentaires sont clos.