Surf trip Guadeloupe : douceur des Caraïbes et dureté de l’Atlantique

« Un sport roi des rois naturels de la terre ». C’est avec cette phrase que l’auteur et aventurier Jack London a décrit le surf en 1907 en arrivant sur les plages d’Hawaii. L’océan vous rend humble. De part sa force et son imprévisibilité, il vous rappelle que c’est lui le patron. C’est ce que ce surf trip en Guadeloupe m’a rappelé…

En janvier je suis parti rejoindre des amis qui habitent en Guadeloupe. Un couple de surfeurs, Fanny et Dimitri. L’occasion était trop belle. Fuir le froid et la grisaille de l’hiver pour une destination chaude, ensoleillée, aux plages bordées de cocotiers et aux eaux turquoises. Sans parler du potentiel surf de l’île qui est bordée par la mer des Caraïbes et l’océan Atlantique. De quoi profiter de toutes les houles possibles.

Les Guadeloupéens

La Guadeloupe est magnifique. Tout comme ses habitants. Les Guadeloupéens sont adorables. Toujours prêt à donner des conseils aux touristes pour visiter leur île ou pour goûter la gastronomie locale, si savoureuse. « Il faut que vous alliez visiter les plages de Sainte-Anne monsieur, c’est magnifique » me dit cette dame sur le parking d’un supermarché. « Corentin tu dois goûter la cuisine d’ici, elle est délicieuse. On cuisine différemment qu’en métropole » me dit Cédric, le mec qui nous a loué sa voiture pour notre trip. « Monsieur, il y a du courant sur cette plage, je vais vous dire où vous baigner » me lance ce monsieur sur la plage de Capesterre Belle-Eau. C’est ça la Guadeloupe. Cette chaleur humaine et cette douceur de vivre. Tout est chaleureux en Gwada : le rhum (celui de Marie-Galante titre à 59°) ainsi que le climat, que ce soit sur terre (28°) ou dans l’eau (25°). Quel plaisir de surfer dans une eau transparente, juste en boardshort, au mois de janvier. Prendre le temps de glisser sur cette vague et de voir au loin cette plage bordée de palmiers et de sable blanc. Le genre de session que tu ne vois que dans les vidéos publicitaires de Quiksilver.

surf strip guadeloupe

surf trip guadeloupe

Les galères d’un surf strip…

Un surf trip en Guadeloupe c’est s’assurer un dépaysement total. C’est profiter de la culture des Antilles et de la douceur des Caraïbes. Mais c’est aussi se heurter à la dureté de l’Atlantique et à la difficulté de ses spots. Ici, il y a très peu de beach break. Beaucoup de reef break où la vague casse au dessus d’une barre de corail. A Port Louis, où tu dois ramer sur 500m pour aller au pic, le surf se fait à certains endroits dans un petit mètre de profondeur, au dessus du corail. La moindre erreur ne pardonne pas. Je l’ai appris à mes dépends. Un pied de posé par terre et j’ai marché sur un oursin noir. Une douzaine d’épines d’un demi centimètre dans le pied. J’avais déjà testé à deux reprises la piqure de vive en Bretagne. L’oursin c’est pas mal non plus…Des douleurs au pied pendant deux semaines.

Les mises à l’eau et les sorties sont parfois difficiles, comme aux spots du Moule. J’en ai fait les frais à l’Anse Salabouelle. Un take-off raté et me voilà qui me rapproche de la côte, pleine de rochers. Le fort courant et les vagues m’empêchent de revenir au pic à la rame. Pas le choix, je vais devoir sortir en escaladant les rochers du bord. Après avoir grimpé sur un premier rocher, une vague me fauche et m’envoie contre un deuxième. Je finis par sortir en y laissant un peu de peau sur le reef.

surf trip guadeloupe

…mais un voyage magnifique

Voilà comment se sont terminées mes deux premières sessions en Gwada. Mais il n’était pas question d’abandonner. Les victoires ne s’apprécient pas sans avoir connu la défaite auparavant. La troisième session à Port Louis sera la bonne. Un cadre tellement magnifique, qui en fait presque oublier les trop longues périodes de ce jour-là.

J’en ai chié, mais ça valait le coup. La Guadeloupe n’est pas une destination surf facile. Mais ce qui est sûr c’est que je reviendrai. Pour la beauté de ses paysages, son climat, ses fonds sous marins, son rhum, sa gastronomie et ses habitants. Et puis, j’ai une revanche à prendre à l’Anse Salabouelle…

surf trip guadeloupe

maison guadeloupe

DSCF0198 - copie

voyage guadeloupe
voyage guadeloupe

voyage guadeloupe

les saintes

surf trip Guadeloupe

iguane guaeloupe

Petite Terre Guadeloupe

plongée guadeloupe

Petite Terre guadeloupe

les saintes guadeloupe

voyage guadeloupe

1 Comment

  1. […] La mise à l’eau se fait par les rochers et cela peut être dangereux avec le courant. J’ai goûté au reef sur ce spot. En fait ce n’est pas un hasard si la route pour y aller s’appelle la Porte […]

Les commentaires sont clos.